Bio

Crédit photos : Charlène Gilbert Photographe artiste

DSC_2082.jpg
DSC_2084.jpg

Bonjour ! Je suis la Larochelle ! La Larochelle qui a toujours la tête pleine d’idées et qui fonce dans la vie les yeux fermés.

 

Depuis que je suis toute jeune, je rêve d’être entrepreneure au fond de moi. J’avais à peine 10 ans que je fabriquais des colliers avec des fils et des images « scotchtépé » afin de les vendre. Je n’ai pas besoin de vous dire que ça ne fut pas un grand succès.

Par la suite, j’ai voulu avoir mon propre salon de toilettage, j’ai 15 ans à ce moment-là. Je montais quelques fois à Val d’Or pour voir ma cousine afin de l’aider dans son salon. Ma tâche était de donner les bains. J’ADORAIS ÇA !! J’ai toujours été une amoureuse des animaux donc pour moi c’était le métier de rêve.

À mes 18 ans, je suis partie faire la merveilleuse expérience Katimavik. Un voyage que je n’oublierai jamais. Surtout le Labrador et toutes ses merveilles. Ce voyage m’a permis de me connaître en tant que personne, ainsi que mes valeurs et mes aspirations !

De retour de ce voyage, j’allais faire mon travail de rêve. J’ai déménagé à Val-d’Or avec ma cousine pour faire du toilettage. On a vite découvert que ce n’était pas pour moi. Je n’avais ni la patience ni la minution pour l’exercer.

De retour à Amos, je ne savais plus quoi faire. J’ai donc commencé à travailler au IGA où j’y ai fait plusieurs tâches différentes, mais j’ai surtout découvert à quel point j’aimais la gestion lors de mon rôle d’assistante-gérante, mais aussi à quel point j’aimais cuisiner.

En 2014, lorsque j’étais enceinte de mon petit garçon ma mère m’a offert une formation de photographie comme elle voyait que mon côté entrepreneure revenait faire surface avec mes mille et un projets (les gâteaux, les ongles, etc.). Elle me voyait faire cela vu mon imagination débordante. Depuis ce temps, je fais de la photographie. 

En 2016, j’ai dû faire un retour aux études. Tout d’abord, j’ai terminé mon fameux secondaire 5. Eh oui ! je suis de ceux qui n’ont pas réussi du premier coup ! Entre cette étape et ma rentrée au Cégep en Techniques de comptabilité et gestion, j’ai été travailler chez Millennials food. C’est quoi ça ?! haha c’était une compagnie super de Bubble Tea à faire à la maison. Bon, où je veux en venir avec cette compagnie, c’est que j’ai pu monter les échelons assez vite jusqu’à Agente administrative avec seulement un secondaire 5 tout frais. C’est aussi à ce moment que j’ai connu les salons et les foires alimentaires. C’est génial !

J’ai commencé les Techniques en comptabilité et en gestion et j’ai vraiment développé mon côté entrepreneure. En 2018, c’était la première fois que je songeais à créer Biskota. J’avais beaucoup trop peur de me lancer. J’ai terminé la Technique en 2020 pour me trouver un emploi comme conseillère financière. Cependant, les événements de la vie ont fait que je me suis trouvé en arrêt de travail. Prescription : Fais ce que tu aimes. C’est à ce moment précis que Biskota est apparu en novembre 2020. 

Biskota est plus qu’une entreprise, c’est surtout une activité mère-fils que nous adorons.

66874858_10157476537978415_1144598579541
DSC_2068.jpg